Communauté de Vie Chrétienne Suivez l'activité du site de la Communauté de Vie Chrétienne Fri, 01 Mar 2024 22:52:24 +0100 Zend_Feed_Writer 1.11.5 (http://framework.zend.com) http://archives.cvxfrance.com La Prière de Saint Ignace Prends Seigneur, et reçois toute ma liberté, ma mémoire, mon intelligence et toute ma volonté.

Tout ce que j'ai et tout ce que je possède.
C'est toi qui m'as tout donné, à toi, Seigneur, je le rends.
Tout est à toi, disposes-en selon ton entière volonté.
Donne-moi seulement de t'aimer et donne-moi ta grâce, elle seule me suffit.


Exercices Spirituels, n° 234
]]>
Mon, 27 Jan 2014 17:26:27 +0100 http://archives.cvxfrance.com/page/la-prere-de-saint-ignace http://archives.cvxfrance.com/page/la-prere-de-saint-ignace
Discerner au quotidien alternative : mener notre vie à la force du poignet et devenir le maître de chaque instant, garder la maîtrise de toute réunion ou relation, ne pas se laisser déborder par les évènements…ou alors, inventer la vie à deux, dans un partenariat avec celui qui est avec moi, " qui m'a tissé dès le sein de ma mère ".

Chaque matin, pouvoir commencer sa journée en disant " je reconnais devant toi l'être étonnant que je suis ; je sais bien que je suis l'œuvre de tes mains ". Vivre sa journée en expérimentant qu'il est toujours avec moi, pour dire la parole juste alors que je serais tenté de lâcher une parole assassine, pour garder un silence ancré dans le Père quand l'adversité est trop forte, pour tendre la main et se faire proche quand les blessures de mon prochain se rouvrent… Comme si c'était vraiment à deux que l'on accueillait les évènements, en se laissant déplacer par eux, en en trouvant le sens patiemment le soir ou quelques temps après. " Dieu était là et je ne le savais pas " disait Jacob… Nous sommes éprouvés parce que nous ne comprenons pas immédiatement, nous avons l'impressions que notre vie file entre nos doigts comme du sable.

C'est alors que le psalmiste fait cette demande : " Eprouve-moi, tu connaîtras mon cœur… conduis-moi sur le chemin d'éternité ". Nous aussi, nous apprenons à le découvrir dans la trame de notre quotidien, à le guetter comme un veilleur attend l'aurore, le bien-aimé sa bien-aimée… C'est aussi un très grand réconfort quand, en communauté locale, je peux alors parler de ce discernement quotidien, stimulé par l'écoute de mes compagnons, ayant le cœur tout brûlant, comme à Jérusalem quand les deux pèlerins racontent aux apôtres comment ils L'ont reconnu à la fraction du pain.]]>
Mon, 27 Jan 2014 17:26:27 +0100 http://archives.cvxfrance.com/page/discerner-au-quotidien http://archives.cvxfrance.com/page/discerner-au-quotidien
Spiritualité Ignatienne La Spiritualité ignatienne par le Père Maurice Giuliani sj

Partons du point central de notre foi. Par le baptême, s'établit entre Dieu et l'homme un lien définitif: l'Esprit Saint devient fondateur d'une histoire, qu'on peut appeler divine, mais qui est aussi une histoire humaine, long cheminement d'une liberté à travers des oui et des non. Chacun construit donc sa propre spiritualité qui n'est rien d'autre que la vie de l'Esprit en lui.

Mais c'est peu à peu que la vie intérieure se développe, que la prière s'enracine, s'apaise, que le discernement éclaire les relations et les choix, que la passivité sous l'action de la grâce divine crée l'être spirituel, capable de service en vérité. En tout cela, seule l'expérience est maîtresse : les vues spéculatives n'y font rien. Mais sur quels points la spiritualité d'Ignace apporte-t-elle des éléments spécifiques ?

Le Dieu dont Ignace cherche sans cesse à "faire la volonté" n'est pas atteint au terme d'un itinéraire d'épreuves et de "nuits". Il se révèle comme une force créatrice à laquelle il demande de collaborer en esprit d'humilité mais aussi d'initiatives et d'action. Partageant la faiblesse du Christ, le chrétien, à travers sa propre faiblesse, fait alors sien le désir fou de Dieu d'une société fondée sur l'amour et se livre totalement à ce service qui l'ouvre à tous les secrets de Dieu. C'est ainsi qu'il devient "contemplatif dans l'action".

La vision qu'Ignace place au début des Exercices présente d'un même regard le Créateur et la créature, l'un et l'autre entraînés dans le même mouvement d'amour en Dieu qui, par son Fils, s'offre aux hommes de manière absolue, l'homme répond de manière absolue par le don total de lui-même. il n'y a plus ni sacré ou profane, ni nature ou surnaturel, ni mortification ou oraison, parce que c'est le même Esprit qui fait "aimer Dieu en toutes les créatures et toutes les créatures en Dieu".

Vue optimiste ? En réalité vue de foi qui situe l'homme à chaque instant dans le présent qui lui est offert et le constitue dans son être spirituel.

Il reste que, en l'homme, la déviation de l'amour est toujours possible. Comment la clarté de l'action de Dieu, se demande Ignace, peut-elle s'obscurcir autant dans la conscience ? Et il propose des "règles pour discerner" les mouvements qui traversent le coeur. En cela, il n'est pas novateur, car le contenu des règles faisait déjà partie de la sagesse traditionnelle. Mais, pour lui, le "discernement des esprits" est mis au service de la décision, c'est-à-dire de l'acte libre par lequel l'homme engage sa vie et la maintient fidèle tout au long de son existence, quelles que soient les conditions de vie.

Nous touchons là un point où se manifeste le plus clairement l'originalité de la spiritualité ignatienne, résumée dans le titre même des Exercices : "Chercher et trouver la volonté de Dieu dans la disposition de sa vie". Sans doute y a-t-il des moments où s'impose la nécessité d'un choix de grande importance. Mais, dans l'ordre de la fidélité à Dieu seul, il n'y a pas de petites décisions. Tout acte libre est le lieu de la rencontre avec Dieu, comme tout accueil du temps présent est une nouvelle découverte de l'action de l'Esprit : le discernement se fait à partir du présent, dans sa complexité ou sa simplicité. On se pose des questions qui font apparaître les possibilités ou les erreurs et qui permettent de découvrir dans le concret de sa vie quelle est la volonté de Dieu.

La spiritualité ignatienne ne se définit donc par aucune formule-cadre : elle ne conduit ni à la pratique d'une vertu, comme la pauvreté ou l'obéissance, ni à un type d'apostolat, comme la présence aux malades, aux mourants, à telle catégorie sociale. Mais elle fait atteindre au coeur même de la mission universelle de l'Eglise et elle prépare pour cette mission des hommes et des femmes qui se veulent, par la grâce de Dieu, pleinement libres et disponibles.
Extrait de la Revue de Spiritualité Ignatienne, numéro 99, 2002, p. 80-81]]>
Mon, 27 Jan 2014 17:26:27 +0100 http://archives.cvxfrance.com/page/spiritualite-ignatienne http://archives.cvxfrance.com/page/spiritualite-ignatienne
Les Exercices Spirituels L'origine du livre des Exercices spirituels est l'expérience de Dieu qu'Ignace de Loyola fait à l'âge de 31 ans à Manrèse, une petite bourgade proche de Barcelone. Depuis ce séjour, Ignace note régulièrement, dans un cahier, certaines choses qui peuvent être utiles à d'autres par la suite. Pendant une vingtaine d'années, il ne cesse de reprendre et de compléter ses notes, rédigées en espagnol, jusqu'à leur donner à Rome,vers 1544, la forme achevée que nous leur connaissons actuellement.

Le but des Exercices est de renvoyer celui qui les fait à Dieu, son Créateur et Seigneur. Ignace le dit lui-même, lorsqu'en évoquant sa rencontre avec François Xavier et Pierre Favre à Paris, il avoue les avoir " gagnés au service de Dieu par le moyen des exercices ". S'attacher à la personne de Jésus, tout en gardant sa personnalité propre, telle sera l'expérience fondatrice de la Compagnie de Jésus.

Ce livre a une particularité : il ne s'agit pas d'un livre qu'il suffirait de lire pour en saisir le contenu ! La Préface rédigée pour la première publication en 1548 précise : " ce n'est pas pour ceux qui doivent seulement lire les exercices, mais pour ceux qui doivent les faire, ou plutôt, qui doivent les donner à d'autres, qu'une telle peine et un tel soin ont été dépensés ". Les Exercices spirituels sont donc un livre d'expérience et de pratique, un livre destiné à un maître d'exercices. Ce livre ne peut donc en aucune façon se comprendre en dehors de la relation singulière qui s'établit entre celui qui donne les exercices et celui qui les reçoit.

Télécharger le texte Principe et Fondement

Voir un commentaire de ce texte dans le site des Jésuites :
http://www.jesuites.com/spiritualite/principe/index.html]]>
Mon, 27 Jan 2014 17:26:27 +0100 http://archives.cvxfrance.com/page/les-exercices-spirituels http://archives.cvxfrance.com/page/les-exercices-spirituels
Histoire d'Ignace
Un jeune noble
Inigo est né en 1491 dans le manoir familial de Loyola proche de la petite ville d'Azpeitia. Ce fils de hobereaux basques est, pendant 30 ans, un jeune noble comme tant d'autres, " adonné aux vanités du monde, avec un grand et vain désire d'y gagner de l'honneur ".
Jusqu'à sa blessure lors du siège de Pampelune en 1521 : sa convalescence est alors marquée par une véritable conversion.

Le pèlerin de Dieu
Pendant les 13 années suivantes, Ignace devient une sorte de " pèlerin de Dieu ". Il vit en ermite à Manresa (1522-1523) et y commence la rédaction des Exercices Spirituels. Il se rend à Jérusalem en 1523, et fréquente successivement les universités d'Alcala, de Salamanque, et de Paris. Dans cette ville, il réunit autour de lui quelques étudiants de valeur, le Savoyard Pierre Favre, le Navarrais François-Xavier, Jacques Lainez, etc.
Les nouveaux amis décident de ne plus se séparer. Par le vœu de Montmartre (15 août 1534), les membres du groupe s'engagent à la pauvreté, à la chasteté, et à partir dès que possible à Jérusalem pour y convertir les infidèles ; si le voyage s'avère impossible, ils se mettront à la disposition du pape.

Le fondateur d'ordre religieux
Dès lors se dessinent la figure et la carrière du fondateur d'ordre. Ordonné prêtre à Venise en juin 1537, Ignace célèbre sa première messe à Noël 1538 dans la basilique romaine de Sainte-Marie-Majeure. L'année suivante, il rédige la première ébauche des constitutions définitives de la Compagnie de Jésus. La création de celle-ci est acceptée par le pape Paul III en septembre 1540, et 7 mois après, Ignace est élu préposé général à l'unanimité.
Lorsqu'il meurt en 1556, l'ordre s'étend déjà sur 12 " provinces ", compte 72 résidences, 79 maisons et collèges, et un millier de membres.

Voir plus en détail, et avec illustrations, le site des Jésuites de France, notamment la page :
http://www.jesuites.com/ignace/ignace1.htm 
]]>
Mon, 27 Jan 2014 17:26:27 +0100 http://archives.cvxfrance.com/page/histoire-d--ignace http://archives.cvxfrance.com/page/histoire-d--ignace
Etapes de croissance d'un groupe Chaque groupe vit une histoire au cours de laquelle il se transforme à son propre rythme. Initialement, lieu de découverte et d'accueil, le groupe devient progressivement communauté de foi et de discernement, pour la mission.

Au départ, une dizaine de personnes sont d'accord pour essayer ensemble la manière de faire CVX. Le Responsable et l'Accompagnateur spirituel leur présentent la visée globale de la CVX et les moyens envisagés. Le groupe en fait la découverte progressive, à son rythme et au rythme de ses membres. Le groupe se révèle d'abord comme un lieu où chacun se sent accepté tel qu'il est, s'exerce à accueillir les autres dans leur différence, à accueillir Dieu, en Église.

Avec le temps, chacun expérimente le pardon et la réconciliation. Dès lors, le groupe devient de plus en plus une communauté dont les membres apprennent à mieux connaître et reconnaître le Christ dans leurs vies. Le partage des fidélités et des manques, la connaissance plus approfondie de l'amour de Dieu, les échanges mutuels font apparaître progressivement l'action de la grâce en chacun et dans le groupe, et invitent à y répondre. Devenu plus libre et plus disponible, chacun découvre mieux sa vocation propre dans l'Église et la société.

Le groupe favorise ainsi une croissance personnelle de ses membres, marquée par un amour personnel du Christ, une vie de prière, une attention à ce qui se passe en soi et autour de soi afin de mieux reconnaître la conduite du Seigneur, une liberté intérieure et une disponibilité en vue de choisir ce qui conduit à un meilleur service, une participation à la mission du Christ dans le monde et dans l'Église d'aujourd'hui. Dans le même temps, le groupe vit un processus de croissance spirituelle.

Il devient un lieu et un moyen qui dispose à la conversion, en intériorisant les critères du Christ. Il transforme le regard de ses membres envers les personnes, les situations et les événements.

Composé de laïcs, le groupe cherche à reconnaître les appels concrets du Seigneur dans les réalités de la vie : famille, profession, études, loisirs, engagements associatifs, service ecclésial, activités sociales ou politiques. Il est alors lieu d'entraide mutuelle au discernement en vue de la mission. Progressivement, il devient une cellule d'Église où chaque baptisé participe à la mission, un lieu de vérification des manières de vivre, un soutien dans les difficultés, une aide au discernement et un lien avec la communauté plus large (régionale, nationale, mondiale).

]]>
Mon, 27 Jan 2014 17:26:27 +0100 http://archives.cvxfrance.com/page/etapes-de-croissance-d--un-groupe http://archives.cvxfrance.com/page/etapes-de-croissance-d--un-groupe
Déroulement d'une réunion-type Une réunion CVX se décompose en 3 temps principaux, inspirés par les Exercices Spirituels. Certaines variantes peuvent venir en complément, selon les cas.



  •  
  • La prière
    Priorité est donnée à l'écoute de la Parole du Seigneur. Méditation silencieuse, puis prière partagée, aidant à couper avec l'agitation de la vie quotidienne et à se replacer ensemble sous le regard de Dieu.
     
  • Le partage de vie
    Simplement et en vérité, chacun exprime aux autres quelque chose de sa vie concrète : relecture d'un ou plusieurs événement(s) vécu(s) au cours des dernières semaines ou d'un secteur de sa vie... Chacun écoute les autres avec attention et respect, en accueillant et découvrant, dans ce qu'ils disent, les appels du Seigneur.
    Après ce tour de table, un échange permet de prolonger et d'approfondir le partage mutuel. Il ne s'agit pas d'une discussion, mais d'un temps d'entraide destiné à éclaircir, mettre en valeur, interpeller, faire résonner ce qui a été dit par l'autre.
     
  • L'évaluation
    Avant de se séparer, quelques minutes de silence et de prière pour relire ce que l'on vient de vivre personnellement et ensemble Une joie, un malaise, un fruit, une question peuvent être brièvement exprimées.
  • ]]>
    Mon, 27 Jan 2014 17:26:27 +0100 http://archives.cvxfrance.com/page/deroulement-d--une-reunion-type http://archives.cvxfrance.com/page/deroulement-d--une-reunion-type
    La vie du groupe La CVX : une école de compagnonnage et de service à la suite du Christ
    Un groupe CVX est "un lieu où nous évaluons notre vie et notre mission" sous le regard de Dieu et des autres. Ce n'est donc, ni un groupe biblique ou théologique, ni un groupe de prière, ni un groupe d'échanges d'idées. En complément d'une vie spirituelle personnelle, il constitue un moyen de progresser avec d'autres dans le service du Seigneur.

    Composition des groupes :
    Chaque groupe Vie Chrétienne se compose d'une dizaine de personnes, dont 1 Responsable (*) et 1 Accompagnateur spirituel (**). Mariés ou célibataires, tous sont les bienvenus au sein d'un même groupe, sans distinction sociale ou professionnelle.

    Les groupes sont constitués par les Responsables Régionaux. Ceux--ci s'efforcent de concilier de multiples critères: aspirations et profils des nouveaux et anciens membres, proximité géographique, âge, ancienneté, situation familiale...
    Le plus souvent, les nouveaux membres sont intégrés au sein d'un nouveau groupe appelé "équipe d'accueil".

    (*) Le Responsable, élu par les membres de son groupe, contribue au bon déroulement des réunions, à l'intégration de chacun et à la bonne marche du groupe. Il assure le lien avec l'extérieur, en particulier avec la Région.
    (
    **) l'Accompagnateur spirituel (prêtre, religieuse ou laïc) est formé et nommé par la Communauté. Il veille au progrès spirituel du groupe.

    Réunions des groupes :
    En général, chaque groupe se réunit toutes les 3 semaines, en soirée, durant environ 2h30. Les réunions se déroulent tour à tour au domicile de chaque membre. Ces haltes régulières permettent de rythmer la croissance spirituelle et de mettre en œuvre la pédagogie des Exercices. Elles constituent un temps fort de rencontre des autres et de Dieu.

    Les réunions se déroulent en 3 temps principaux : prière, partage de vie et évaluation .(Voir onglet "Déroulement d'une réunion Type")

    Leur contenu détaillé est préparé et fixé par écrit, tour à tour par chaque membre, en lien avec l'Accompagnateur, et transmis à l'avance. Aucun thème annuel n'est imposé: chaque groupe partage toujours à partir de ce qui est vécu par ses membres...
    ]]>
    Mon, 27 Jan 2014 17:26:27 +0100 http://archives.cvxfrance.com/page/la-vie-du-groupe http://archives.cvxfrance.com/page/la-vie-du-groupe
    Organisation de la CVX-France Organisation de la CVX-France :

    - La CVX-France est dirigée par un Comité National, élu pour 4 ans.
    - Une Équipe Service Nationale l'aide à mettre en œuvre ses décisions.
    - En outre, 26 Équipes Services Régionales renforcent les liens dans les Régions et avec le Comité National.
    - Chaque Équipe Service Régionale a en charge la vie des groupes locaux.

  • Une vie de groupe
    (Voir onglet "La vie du groupe")
    Chaque groupe est rattaché à une région.

  • Une vie de région
    Chacune des régions se dote d'une Équipe Service Régionale (ESR), composée d' 1 Responsable régional, 1 Assistant régional, 1 délégué au Comité National, 1 Trésorier, d'autres membres éventuels.

  • Une vie nationale
    Le Comité National (CN) comprend une trentaine de membres : 1 délégué de chaque région, quelques membres cooptés, l' Assistant national (Jésuite nommé par l'Église).

    Ce comité se fait aider dans son travail par une Équipe Service Nationale (ESN), ainsi que par des permanents, des commissions spécialisées et par les responsables des œuvres apostoliques (Revue Vie Chrétienne, Centre spirituel St Hugues de Biviers, Centre spirituel du Hautmont...).

    Élue par le Comité National, l'Équipe Service Nationale se compose du Responsable national, du Secrétaire national, du Trésorier national, de l'Assistant national et éventuellement de membres cooptés. 
  • ]]>
    Mon, 27 Jan 2014 17:26:27 +0100 http://archives.cvxfrance.com/page/organisation-de-la-cvx-france http://archives.cvxfrance.com/page/organisation-de-la-cvx-france
    La CVX en Chiffres Dans le Monde Présente dans 59 pays répartis sur les 5 continents, la CVX est une communauté missionnaire mondiale, disposant à Rome d'un Secrétariat International.
    Ses membres partagent dans la diversité une même manière de vivre, à la suite du Christ

    En Europe CVX est présente en Allemagne, Autriche, Belgique Flamande, Belgique Francophone, Croatie, Espagne, France, Grande-Bretagne, Hongrie, Irlande, Italie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Slovénie et Suisse.

    Depuis 1980, l'équipe de liaison internationale Euro-Team encourage les liens entre ces 18 communautés nationales.

    En France avec plus de 6 000 membres (printemps 2006), la CVX France est l'une des plus nombreuses communautés nationales de Vie Chrétienne.
    Après avoir doublé dans les années 1990-2000, notamment par l'intégration de nombreux jeunes de moins de 35 ans, les effectifs poursuivent leur croissance à un rythme qui reste soutenu.

    EVOLUTION DES EFFECTIFS
    La Communauté est en croissance.
    40 % de membres ont moins
    de 5 ans d'ancienneté.


    RÉPARTITION DES EFFECTIFS
    27 % des membres de la CVX France ont moins de 40 ans. Précisons également que 48 % des membres laïcs sont en couples dans la Communauté. Il y a environ 66 % de femmes. La moyenne d'âge est de 49 ans. 74 % des membres de la CVX sont en Province

    IDENTITÉ DES ACCCOMPAGNATEURS
    Au fil des ans, d'abord les religieuses, puis et
    surtout les laïcs prennent une part de plus en
    plus importante dans l'accompagnement.


    Au-delà du cadre de leurs groupes, les membres CVX sont invités à participer à une dynamique plus large : réunions régionales, ateliers et actions communes, congrès nationaux...

    ]]>
    Mon, 27 Jan 2014 17:26:27 +0100 http://archives.cvxfrance.com/page/la-cvx-en-chiffres http://archives.cvxfrance.com/page/la-cvx-en-chiffres
    Qui sommes nous ? La Communauté Vie Chrétienne (CVX) est une association internationale composée de fidèles - hommes et femmes, adultes et jeunes, de toutes conditions sociales - qui veulent suivre Jésus-Christ de plus près et travailler avec Lui à l'édification du Royaume.
    Ses membres forment de petits groupes qui font partie de plus larges communautés au niveau régional et national, constituant ensemble une Communauté Mondiale.

    A l'école de St Ignace de Loyola, chaque membre CVX cherche à unifier sa vie quotidienne et sa foi, à trouver Dieu dans l'action et à servir les hommes de ce monde


  • Une communauté de discernement
    En petits groupes, ils s'entraident, à reconnaître dans leur vie, la présence de Dieu et le dynamisme de l'Esprit. Ils peuvent ainsi découvrir ou approfondir leur vocation personnelle.
     
  • Une manière de vivre l'Évangile
    Prière, relecture de vie et Exercices Spirituels ignatiens, leur permettent d'accueillir ou de renouveler leur engagement personnel à la suite de Jésus-Christ, au service des hommes de ce monde.
     
  • Une visée missionnaire
    Dans toutes les décisions concrètes de leur vie familiale, professionnelle, associative et politique, ils s'efforcent de collaborer à l'œuvre de Dieu. Leurs objectifs sont ceux de l'Église : l'annonce de l'Évangile, l'attention aux plus pauvres, l'action pour la libération et le développement de "tout l'homme et de tous les hommes".

    Dans l'Église de France, la Communauté Vie Chrétienne fait partie des
    G.V.E. (Groupements de Vie Évangélique) qui rassemblent 11 familles spirituelles.
    En tant qu'organisation catholique internationale,
    la CVX siège à l'UNESCO et, en tant que mouvement d'action,
    elle est engagée à l'ECOSOC (Conseil Économique et Social.
  • ]]>
    Mon, 27 Jan 2014 17:26:27 +0100 http://archives.cvxfrance.com/page/qui-sommes-nous-- http://archives.cvxfrance.com/page/qui-sommes-nous--
    Un peu d'histoire
    La Communauté de Vie Chrétienne est l'héritière de la Congrégation Mariale, fondée au 16ème siècle par les jésuites. En 1967, l'adoption des Principes Généraux, marquant le retour à la source des Exercices Spirituels, lui a redonné un nouvel élan authentique.


    Des racines anciennes
    La Communauté de Vie Chrétienne est riche d'une longue histoire, étroitement liée au développement de la Compagnie de Jésus. Dès 1540 (année de la confirmation de l'Ordre par le Pape Paul III), les archives mentionnent la volonté d'Ignace et de ses premiers compagnons de faire partager la spiritualité des Exercices à des laïcs afin de les faire collaborer à leur mission et vivre du même esprit.

    Partant de cette expérience déjà largement diffusée, un jeune jésuite belge, le Père Leunis, crée un groupe d'étudiants au Collège Romain. En 1564, ce groupe se place sous la protection de la Vierge. Il est vrai que l'autel de la chapelle du collège où il se réunit est surmontée d'une fresque représentant la scène de l'Annonciation, telle que présentée dans la contemplation des Exercices. Cette contemplation de l'Incarnation inspirera l'ensemble du mouvement.

    Les grandes qualités d'éducateur de Leunis, la situation et le rayonnement de ce groupe aboutiront, en 1584, à l'établissement canonique de la Congrégation Mariale dont le Pape Grégoire XIII faisait une "Prima Primaria" (cellule mère) habilitée à affilier d'autres groupes de même nature.


    Unité entre vie et foi
    Le but initial du groupe est parfaitement défini : "Unir la formation profane des études et la vie chrétienne". Leunis va promouvoir la responsabilité et l'activité des laïcs. Les membres du groupe qui se rattachent à la Prima Primaria cherchent à découvrir leur vocation personnelle dans l'Église et le monde, au lendemain du Concile de Trente qui appelait chaque chrétien à collaborer au renouvellement de l'Église. Le groupe de Leunis développe aussi une vie communautaire intense entre des membres qui sont réunis par le même appel. Un court extrait du préambule des règles de la Congrégation résume ces lignes de force : "Au cours d'une délibération commune entre nous, nous avons décidé de rédiger quelques règles pour nous aider à intégrer études, vie professionnelle et vie spirituelle et pouvoir ainsi vivre pleinement en union avec Dieu et pacifiquement entre nous, ce qui permettra d'être des témoins auprès des autres et de mieux nous disposer à recevoir de sa Divine Bonté, lumière, grâces et dons."


    Développement
    La Prima Primaria va garantir l'unité et l'authenticité du mouvement. En tant que première communauté de laïcs dans l'Église, ceux-ci en assurent l'organisation, placée juridiquement sous la tutelle du Supérieur des jésuites. En 1587, les premières règles communes, valables pour tous les groupes affiliés à la Prima Primaria, sont reçues et reconnues comme les principes directeurs d'un mouvement qui a déjà pris racine dans de nombreux pays et qui se développera tout au long des XVIIè et XVIIIè siècles.

    Mais, en 1773, Clément XIV supprime la Compagnie de Jésus et toutes ses œuvres. Les 2 500 Congrégations qui existent à ce moment vont disparaître. Cependant, après quelques temps, à la demande de certains évêques, elles sont à nouveau autorisées et placées sous la juridiction de l'évêque du lieu.

    Coupés de leur source originelle, ces groupes vont devenir dans leur ensemble un mouvement de piété, dont l'accent essentiel sera la dévotion à Marie. Ils se multiplieront jusqu'à atteindre le seuil de 80 000 congrégations, chacune dirigée par un prêtre. Après la restauration de la Compagnie, en 1814, chaque collège de la Compagnie aura sa congrégation. Obligation est fixée à tout recteur de faire au Père Général un rapport annuel sur les activités de la congrégation. Mais les caractéristiques essentielles de l'esprit d'origine ont été perdues.


    Retour aux sources
    C'est en 1922 que le Supérieur Général de la Compagnie de Jésus réunit une quarantaine de jésuites qui travaillent dans les Congrégations Mariales pour réfléchir au renouvellement du mouvement. Un secrétariat permanent, à Rome, est créé qui devient un centre de service à la disposition de toutes les Congrégations. En 1948, le Pape Pie XII publie la Constitution Apostolique "Bis saeculari", dans laquelle il clarifie l'identité des Congrégations Mariales et les appelle à retourner à l'esprit des origines. Cette Constitution redonne ainsi leur place centrale aux Exercices Spirituels.

    La mise en œuvre des orientations de "Bis saeculari" va donner naissance à des initiatives dans plusieurs pays, notamment dans le lancement de retraites selon les Exercices. Au plan international, le secrétariat de Rome, en réponse aux contacts qu'il maintient avec les Congrégations, prépare des statuts pour rétablir des liens entre les groupes existants. Ainsi naît, en 1953, la "Fédération Mondiale des Congrégations Mariales".

    Les Congrès mondiaux, qui se succèdent tous les 5 ans, préparent de nouveaux Principes Généraux (P.G.) qui résultent d'un travail en commun entre le secrétariat de Rome et les groupes nationaux. Le texte est prêt en 1964, mais le Congrès qui se réunit cette année-là à Bombay, décide d'attendre la fin du Concile Vatican II, afin que la nouvelle version de ces Principes Généraux tienne pleinement compte des enseignements du Concile. Le Congrès mondial de Rome, en 1967, marque un nouveau départ. Dans la ligne de "Bis saeculari", de nouveaux Principes Généraux sont adoptés. Induisant une image qui peut être mal interprétée, le nom de "Congrégation Mariale" sera changé pour l'appellation "Communautés de Vie Chrétienne", déjà utilisée en France depuis une dizaine d'années.

    De nouvelles normes juridiques reconnaissent l'autonomie de la Fédération mondiale qui, désormais, se substitue à la Prima Primaria et devient garante de l'unité et de l'authenticité des CVX. Le renouvellement est acquis ; il va se déployer dans les années qui suivent.


    Vers la Communauté Mondiale
    Depuis 1967, les Congrès mondiaux se succèdent à un rythme quadriennal, réunissant chaque fois les délégués d'au moins 40 pays. Ces assemblées générales jouent un rôle important dans la mise en œuvre des Principes Généraux. Elles fournissent de précieuses indications sur la vie des groupes à travers le monde, leur activité, leurs besoins. Elles sont aussi le lieu où s'expriment les besoins du monde.

    Les thèmes des congrès correspondent aux attentes : les premiers concernent l'identité de la CVX et entraînent un sérieux effort de formation. Les suivants portent sur la mission à la suite du Christ où se discernent des appels prioritaires. À la suite de nombreuses initiatives internationales et d'un réseau de relations accrues entre les CVX de pays différents, une question émerge peu à peu : "Sommes-nous appelés à devenir UNE communauté mondiale au service d'un seul monde?" Une réponse positive sera donnée au Congrès Mondial de Providence (1982). La Communauté Mondiale De Vie Chrétienne est née. Le renouvellement est accompli.

    ]]>
    Mon, 27 Jan 2014 17:26:27 +0100 http://archives.cvxfrance.com/page/un-peu-d--histoire http://archives.cvxfrance.com/page/un-peu-d--histoire